05 mars 2008

Tout ce qui brille n'est pas or ?

Amateurs de lumière chaleureuse et d’ampoules bon marché, faites vos stocks d’ampoules à incandescence (lampes « classiques » ou « halogènes ») !

En effet, selon certaines rumeurs persistantes, on ne trouvera bientôt plus de ce type de source de lumière en occident dans un avenir proche… Officiellement pour des raisons écologiques…

Comment çà « officiellement » s’offusqueront les ayatollahs de l’écologie ?

Ben oui, en France 80% de l’électricité est d’origine nucléaire… Et une centrale atomique ne rejette pas le moindre pico gramme de gaz carbonique… Ce qui veut dire que même si cette histoire de réchauffement climatique n’était pas une gigantesque fumisterie destinée à culpabiliser le consommateur (bientôt, on nous dira surement que les salaires dramatiquements bas et les loyers hors de prix, c'est la faute au CO2 !), la réduction de la consommation d’électricité n’y changerait strictement rien !

Les constructeurs d’ampoule basse consommation me rétorqueront « Et l’économie sur la facture EDF ? »

L’économie ??? En hiver, quand j’éclaire mon salon à l’aide d’un gros spot halogène de 150W et de deux luminaires de 60W, çà chauffe et donc le thermostat des convecteurs électrique se déclenche plus tôt… De la chaleur est toujours de la chaleur… Qu’elle provienne des luminaires ou des radiateurs…

Bilan : la consommation électrique ne bouge pas… Et en été, ma foi, il y a le soleil, donc pas besoin d’éclairer artificiellement !

Le dernier argument choc des commerçants vantant les mérites des ampoules fluo compactes est la durée de vie de ces dernières… « Dure 17 fois plus longtemps qu’une lampe traditionnelle », voilà le slogan que j’ai pu voir dernièrement dans une grande surface de bricolage… Pourquoi ce chiffre 17 ? Pourquoi pas 10 ou 30 fois plus de durée de vie ? Tout simplement parce que l’ampoule « miracle » était affichée à 17 Euros alors que sa sœur à filament dans le même rayon, à quelques centimètres est à un Euro…

Plus de 100 Francs pour une lampe fabriquée en chine, constituée de plastique et de mercure et émettant une lumière blafarde qui donnera à votre séjour l’ambiance d’un parking souterrain… Décidemment les années 2000 semblent bien sombres… Au propre comme au figuré !

Lumi_re_jaune

Posté par tropdeprofit à 17:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Tout ce qui brille n'est pas or ?

Nouveau commentaire